Témoigne d’André

Ma vie commence par la vision de Dieu me montrant la nature, car j’ai grandi une partie de mon enfance dans un petit village entre Saint Étienne, où je suis né, et Lyon.
 Après une adolescence qui fut mouvementée dans le banditisme, j’ai vécu beaucoup d’années d’exclusion sociale. Un jour que j’étais dans un cachot, j’ai entendu en moi une voix qui m’a dit « Tu n’es pas seul ». J’ai cru que c’étaient les surveillants qui se moquaient de moi, mais ils m’ont assuré que non.
 La nuit de mes 24 ans, j’ai à nouveau entendu « Tu n’es pas seul, je suis en toi » et là j’ai compris que Dieu me parlait et que je devais prier pour sortir de cet enfer dans lequel j’étais.

prisons-penitentiaire-carceral-cellule-11470645ojhqw_1713Durant mon temps d’incarcération, j’ai rencontré des pasteurs qui m’ont guidé et donné la Parole de Dieu. J’ai appris que son fils Jésus avait donné sa vie pour me sauver et pardonner mes péchés.
 Et un jour, j’ai rencontré le pasteur Christophe Hahling, et lui a su m’insuffler cette lumière qui brille en moi tous les jours. Il m’enseigne la Parole et quand j’ai besoin de chasser mes doutes, mes peurs et mes angoisses, je peux le contacter à tout moment.
 Le 15 mars 2015, je me suis fait baptiser dans notre église de Saint Jean de la Ruelle, et ma vie a changé. Je me sens connecté en permanence à Jésus. Je ne fume plus, je donne mon amour à tous ceux qui le veulent. Mes frères et sœurs du temple me donnent beaucoup de joie et d’amour.
Je prie tous les jours, car je trouve la force en Christ chaque jour.

J’ai 55 ans et j’ai l’impression d’avoir un cœur d’enfant. Je me réjouis de tout et chaque respiration est un cadeau du Seigneur. Tout m’enchante, je suis sorti de ma misère grâce à Jésus, qui me porte à chaque seconde. 
Je suis devenu sensible aux autres et aux souffrances de mes frères et sœurs humains. Je ne supporte pas l’injustice et le mensonge.
 Christ m’a sorti de l’enfer, à moi de tendre la main à ceux qui y sont encore, dans cet enfer des hommes.
Je pardonne à celui qui m’a piégé et m’a fait subir une injustice qui a duré 6 ans.
Je me sens mieux, car la haine ne peut que nous éloigner du Seigneur. Que Dieu protège tous ceux qui œuvrent pour montrer la voie à ceux qui n’ont pas la joie.
Je remercie tous ceux qui ont prié et prient encore pour moi. Leurs prières sont entendues, je sens leur force d’amour me submerger chaque jour. Soyez bénis par le Seigneur.
Je vous aime comme ma famille, car la mienne m’a abandonné. Je leur pardonne de tout mon cœur. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé ! 
Gloire à Dieu !

André X

André a été l’un de nos fidèles correspondants à la CEDEF