Indre : un surveillant de prison gravement brûlé au visage par un détenu

Un détenu de la prison de Saint-Maur a jeté samedi matin une casserole d’eau bouillante au visage d’un surveillant.
Un surveillant de prison a été gravement brûlé par un détenu samedi matin à la prison de Saint-Maur (Indre), rapporte France Bleu Berry. Le prisonnier a jeté une casserole d’eau bouillante au visage du gardien de prison. Lire la suite

Le renseignement pénitentiaire renforcé pour prévenir les évasions


Un amendement de la présidente de la commission des lois renforce les capacités de surveillance du bureau central de renseignement pénitentiaire. Ce service poursuit sa croissance, vingt mois après sa création. Lire la suite 

Réinsertion : un centre pénitentiaire fait participer des détenus aux vendanges – Carenews

En Bourgogne, le centre pénitentiaire de Varennes-le-Grand, 470 détenus dont un quartier mineur, joue à fond la carte de la réinsertion. Trois détenus ont récemment participé aux vendanges dans le domaine de Vincent Dureuil, sous la surveillance du personnel de la prison. Lire la suite

via Réinsertion : un centre pénitentiaire fait participer des détenus aux vendanges – Carenews

Suicide d’un détenu à la prison d’Aiton

Depuis le 1er janvier, 60 détenus se sont donné la mort dans les prisons françaises, selon un décompte de l’administration pénitentiaire au 23 juillet. À titre de comparaison, sur la même période en 2017, ils étaient 55 et 70 entre le 1er janvier et le 23 juillet. Au total en 2017, 117 suicides ont été comptabilisés dans les prisons françaises, soit un taux de 14,6 pour 10.000 écroués. lire la suite

La rédaction numérique de RTL via Savoie : suicide d’un détenu à la prison d’Aiton

Le casse-tête des détenus jihadistes

Comment gérer les détenus jihadistes et leur suivi après leur sortie de prison ? 450 islamistes radicaux sont libérables courant 2019 en France. Les prisons anticipent ces sorties s en alertant les services de police et de gendarmerie.

Considéré comme le mentor de Chérif Kouachi et d’Amédy Coulibaly – lire la suite

F. Ab. Mis à jour le 20/07/2018 à 07:35

Journal ladepeche

Réau. Au centre pénitentiaire, les détenus s’évadent par le théâtre et menottent leurs addictions « Article « La République de Seine

Image-110-630x0

Les prisonniers de Réau ont présenté une pièce de théâtre, vendredi dernier, dans le gymnase du centre de détention. Confrontés au regard de leurs co-détenus, treize prisonniers ont joué « Morphine », d’après le texte de Mikhaïl Boulgakov. L’aboutissement de plus d’un an de travail dans le cadre du projet « Prévention Théâtre Santé Addictions », encadré par les docteurs Isabelle Roustang et Benoît Weiler, autour du thème des dépendances. Lire la suite