Pourquoi Marseille est «très frileuse» face au projet des Baumettes 3

La livraison est prévue pour 2021 ou 2022 selon les sources, sur le site historique de la prison des Baumettes. Le plan dévoilé ce jeudi à Aix-en-Provence​ par Nicole Belloubet pour l’implantation de 15.000 futures places de prison inclut le projet de Baumettes 3 à Marseille. Selon les chiffres du ministère de la Justice, les Baumettes 3 devraient accueillir 740 détenus d’ici à 2022, tandis que les Baumettes 2, partiellement ouvertes aujourd’hui, accueilleront à cette même date 573 détenus. Lire la suite

via VIDEO. Prison: Pourquoi Marseille est «très frileuse» face au projet des Baumettes 3

Purger sa peine en « enfer », la vie dans les prisons de Sierra Leone – Le Point

Un rayon de lumière pénètre l’air vicié par une ouverture de la taille d’un poing. Il révèle des corps nus, en sueur, entassés côte à côte comme des sardines, couchés dans l’obscurité sur un sol en béton gras.

L’odeur d’urine et d’excréments venant d’un seau en plastique qui déborde ? un unique seau pour une cellule contenant peut-être 20 personnes ? prend à la gorge. La scène se déroule au centre correctionnel de Bo, dans le sud de la Sierra Leone. Lire la suite Purger sa peine en

via Purger sa peine en « enfer », la vie dans les prisons de Sierra Leone – Le Point

Tremblay : une prison de 700 places en 2024 jumelle de celle de villepinte – Le Parisien

Dans le cadre du « plan prison » qui prévoit la création de plusieurs milliers de places, une maison d’arrêt va être construite en bordure de celle de Villepinte. Les négociations avec les propriétaires agricoles vont débuter.
— À lire sur m.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/tremblay-une-prison-de-700-places-en-2024-jumelle-de-celle-de-villepinte-17-10-2018-7921854.php

Deux poèmes de Florence

Un visage inconnu

Capture d_écran 2018-10-15 à 16.31.18C’est un visage inconnu….
qui par sa plume
m’envoie infiniment
des gouttes d’ivresse de la vie !
Je n’ai pas besoin de savoir la couleur de ses yeux,
ni les traits de son visage !
L’encre qui coule à la pointe de sa plume dénote toute la générosité de son coeur…
Oh âme inconnue et lointaine ,
dans le labyrinthe de cette vie, nos plumes et nos âmes se sont croisées,
au détour d’une plume de coeur…
Soyez béni d’être tout simplement vous !
mon inconnu au doux visage…

Florence

Les coursives

Capture d’écran 2018-10-15 à 16.34.08.png

 

Chère coursive, miroir de nos âmes,
Arpentée de jour comme de nuit, tu es le passeur infini.
Nul ne peut se cacher de toi,
Aux ombres silencieuses, tristes ou mélancoliques arpentant ton coeur,
Tu portes les secrets,
En ton sein si froid et rude, tu ressens les joies et les peines!
Chère coursive, de tes caresses glaciales,
Nul ne peut se détourner de toi!
Nul ne peut se soustraire à toi!
Aux petits pas rapides, lents, nonchalants, pressés de se défaire de toi,
Tu en connais la cause, la portée et les secrets cachés,
Premiers témoins, premiers conseils de nos tourments, de nos émois, de nos doutes,
Tu es le passeur de nos pensées, qu’elles soient bonnes ou mauvaises,
Le refuge de nos tourments, de nos joies et de nos peines.
Aux marcheurs en souffrance, tu apaises le pas,
Aux marcheurs bourreaux, remplis d’orgueil, de zèle,
Tu peux être rude et en faire chuter plus d’un de son piédestal.
Et quand vient le jour de la liberté, tu nous portes, digne et fière jusqu’à la sortie,
Parée de tes plus belles intentions.

Florence

Alès : Carole Delga annonce la construction d’une nouvelle prison – France 3 Occitanie

La présidente de la région Occitanie a confirmé, sur les réseaux sociaux mardi soir , la construction d’un nouvel établissement pénitentiaire à Alès dans le Gard. Lire la suiteprison_14.jpg

via Alès : Carole Delga annonce la construction d’une nouvelle prison – France 3 Occitanie

En Alsace, la prison-modèle où les détenus travaillent

La présidente de la Commission de lois de l’Assemblée a visité le centre d’Oermingen, alors que débute le débat sur la réforme de la justice.
« Avant d’être condamné à six ans de taule, je n’avais pas de métier, confie un jeune détenu en bleu de travail. Depuis quatre mois, j’apprends à rénover de vieux meubles et j’espère bien que ça me permettra de trouver un emploi en sortant dans un peu moins d’un an. » Lire la suite

via En Alsace, la prison-modèle où les détenus travaillent – L’Express