On a visité une « prison ouverte » en Finlande

Ils sont ici et ailleurs, incontournables et invisibles à la fois, les cent prisonniers de l’île de Suomenlinna.

Faire des centres de détention des lieux humanisés, où l’on chasse l’ennui et l’on prépare l’avenir, le tout à l’air libre : telle est l’ambition des « prisons ouvertes » de Finlande, qui concernent un détenu sur trois. À Suomenlinna, charmant îlot rocheux au large d’Helsinki, cette utopie concrète apparaît comme l’antithèse des mitards glauques et surchargés à la française.

Y en a-t-il un là, assis à la proue du ferry, humant les embruns ? Ou bien un autre, crapahutant sur ce sentier de terre ocre, aux abords d’un groupe de touristes chinois ? Ou alors parmi ces ouvriers qui, durant leur pause sandwich, admirent les deux oies bernaches venues quémander quelques miettes de pain   Ils sont ici et ailleurs, incontournables et invisibles à la fois, les cent prisonniers de l’île de Suomenlinna. Lire la suite 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s