Le casse-tête des détenus jihadistes

Comment gérer les détenus jihadistes et leur suivi après leur sortie de prison ? 450 islamistes radicaux sont libérables courant 2019 en France. Les prisons anticipent ces sorties s en alertant les services de police et de gendarmerie.

Considéré comme le mentor de Chérif Kouachi et d’Amédy Coulibaly – lire la suite

F. Ab. Mis à jour le 20/07/2018 à 07:35

Journal ladepeche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s